Accueil

 

Reprise des cours

le lundi 5 septembre 2016

Accueil

 

Les bénévoles de l'école de Karaté de Saint Germain du Corbéis

vous souhaitent une bonne saison sportive

et la bienvenue sur leurs sites internet.

http:/www.karatecsg.fr

facebook.com/Karatesaintgermain

 

 

Marie BEN LAHOUCINE

Hamid BEN LAHOUCINE

Cherif BOUKHEDINNA

Abdel LOUGHMARI

Dominque LANGEVIN

Gaby RENARD

Yves RENARD

Professeurs et assistants -

 

 

L'histoire du Karaté.


Bien que le combat soit aussi vieux que l’homme lui-même, le karaté pratiqué de nos jours tire son origine des techniques de combat pratiquées dans l’île d’OKINAWA et appelé en japonais OKINAWA-TE (TE=vide). Cet art lui-même semble dérivé du Kempo ou de la boxe chinoise. Une légende chinoise nous éclaire sur le Kempo.
Un moine bouddhiste indien de grande réputation Daruma TAISHI se rendit d’Inde en Chine pour se présenter à la cour des Liang, empereur d’alors. Un si long voyage, tant par sa longueur que par ses périls nombreux étaient une véritable épreuve d’endurance et le fait que Daruma soit parvenu en Chine nous indique qu’il possédait une réelle science de la self-défense. Il s’installa dans un monastère chinois pour y enseigner le bouddhisme et les exercices physiques nécessaires selon lui à la méditation et à l’ascétisme. Réflexe sensé de l’homme qui, voulant sauver l’âme, s’occupe d’abord du corps. Les moines du Temple SHAOLIN-ZU acquérirent bientôt une réputation méritée de meilleurs combattants du monde oriental.
La boxe chinoise actuelle dérive de ce « schaolin » ou combat aux poings. Okinawa est l’île principale de l’archipel des Ruykyu, situé dans la mer de Chine. Depuis des temps immémorables, Okinawa fut en contact avec la Chine et le Japon, ce qui lui fut néfaste par la suite, et le Kempo fut probablement importé dans cette île vers l’an 1400. Les japonais s’emparèrent des îles Ryukyu et y établirent leur suzeraineté. Toutes les armes du royaume furent interdites pour éviter toutes tentatives de rébellion. Les villageois n’avaient à leur disposition qu’un unique couteau par village, couteau enchaîné à un poteau sur la place principale, et que chacun utilisait tour à tour. On comprend aisément comment se développa le combat à mains nues.
En 1869 naquit à OKINAWA, celui qui allait être le père du Karaté moderne, Gichin FUNAKOSHI. Il commença d’étudier le Karaté vers l’âge de 11 ans et devint rapidement un expert en la matière. En 1917 et 1922 il effectue une tournée de démonstration au Japon et le Karaté s’implanta alors aux pays du soleil levant.
Le karaté devint rapidement populaire et d’autres experts vinrent d'OKINAWA pour l’enseigner au Japon, pays des arts martiaux par excellence (Ju-jutsu, Kendo, Kyudo, etc.)
En 1948, la fédération Japonaise de Karaté vit e jour sous la direction du maître FUNAKOSHI Gichin et sa création officielle donna un essor prodigieux à travers le japon et le monde. Bien que FUNAKOSHI Gichin ait été le père du Karaté, le plus grand génie de cet art martial, fut son fils Yoshitaka FUNAKOSHI qui décéda hélas, pendant la guerre de tuberculose. Yoshitaka FUNAKOSHI transforma les techniques d’OKINAWA importées par son père en ce qui est véritablement le Karaté moderne pratiqué de nos jours.
L’histoire du Karaté au Japon fourmille de mille anecdotes amusantes quant à l’opposition (amicale) entre le père et le fils, au sujet de l’enseignement. Elle regorge également à ses débuts, de sanglantes rivalités entre les différentes écoles ou de furieux combats opposaient les élèves. Interdit après la deuxième guerre mondiale par les autorités américaines, au même titre que tous les arts martiaux, le Karaté échappa en fait au décret en se faisant passer pour un exercice de gymnastique chinoise. On sait ce qu’il en est exactement maintenant.
Principes essentiels du Karaté
1. Puissance maximum
2. Concentration de force
3. Utilisation de la force de réaction
4. Contrôle de la respiration
5. « temps » d’attaque
6. Vitesse de réaction
7. Concentration spirituelle
8. Vision globale de l’adversaire

 

Un style "SHOTOKAN", un esprit.


Le Karaté est le plus ancien des arts martiaux et cette discipline, création des bases ‘Corps-Esprit', fut introduite en Chine, par un moine indien. Plusieurs adeptes de cet enseignement partirent pour l'île d'Okinawa (archipel japonais) où les entraînements réputés secrets auxquels ils se livrèrent, ont transformé peu à peu le ''Karaté chinois'' en ''Okinawa-Té'' qui se révéla plus efficace, plus élaboré en tant que self-défense.
Quelques siècles passèrent, cette dernière forme ''Okinawa-Té'' progressait, quand, en 1922 un karatéka de l'époque du nom de Gichin FUNAKOSHI vint au Japon pour y enseigner et entamera, avec l'aide de son fils Yoshitaka, une lente transformation de l'art traditionnel :
Ce fut l'avènement de la définition : SHOTOKAN RYU (création de nouveaux katas, changement des noms originels des katas en termes japonais).


Le kata.
Séquence de mouvements pré arrangés, ensemble de techniques de défenses, d'attaques et de contre-attaques, suivant un schéma de déplacement précis et un ordre plus ou moins complexe, simulant un véritable combat entre plusieurs adversaires survenant de plusieurs directions. On exécute un Kata seul. Le Kata, qui a été définit par les anciens Maîtres de Karaté, et qui ont tous au moins 100 ans d'âge, est un recueil des techniques traditionnelles, à la fois dictionnaire et grammaire, qui sont indispensables pour progresser dans le véritable art martial, bien au-delà de la présentation sportive qui leur est donnée aujourd'hui. Chaque style possède ses Kata, mais souvent leurs origines se rejoignent au XIXème siècle : on dit que ce sont les "formes-mères" d'un style et que leur survie est précieuse sous peine de ne plus faire un jour qu'une pale imitation de ce qu'était autrefois le véritable Karaté de combat. Le style Shotokan possède 26 Kata.
Noms et traductions des Kata (style Shotokan)
TAIKYO KYU SHODAN Cause Première, niveau un
TAIKYO KYU NIDAN Cause Première, niveau deux
TAIKYO KYU SANDAN Cause Première, niveau trois
HEIAN SHODAN Esprit Pacifique, niveau un
HEIAN NIDAN Esprit Pacifique, niveau deux
HEIAN SANDAN Esprit Pacifique, niveau trois
HEIAN YONDAN Esprit Pacifique, niveau quatre
HEIAN GODAN Esprit Pacifique, niveau cinq
TEKKI SHODAN Cheval De Fer, niveau un
TEKKI NIDAN Cheval De Fer, niveau deux
TEKKI SANDAN Cheval De Fer, niveau trois
BASSAI DAI Pour Pénétrer Une Forteresse (version majeure)
BASSAI SHO Pour Pénétrer Une Forteresse (version mineure)
KANKU DAI Observation Du Ciel (version majeure)
KANKU SHO Observation Du Ciel (version mineure)
HANGESTSU Demi-Lune
ENPI Hirondelle Volante
GANKAKU Grue Sur Rocher
JITTE Dix Mains
JI-ON En référence au Temple De Jion-ji
JI-IN Temple Et Terre
CHINTE Mains Incroyables
MEIKYO Mirir Poli
NIJUSHIHO Vingt-Quatre Pas
SOCHIN Immuable Devant Le Danger
WANKAN Couronne De Roi
UNSU Mains Dans Le Nuage
ROHAI Mirroir De L'Ame
GOJUSHIHO DAI Cinquante-Quatre Pas (version majeure)
GOJUSHIHO SHO Cinquante-Quatre Pas (version mineure)
 
Le kumite.
Il s'agit d'assauts conventionnels.
Le Kumite est une autre approche du Karaté, complémentaire du Kata, car tous deux enseignent le combat réel. Sa pratique permet de comprendre et d'apprécier les subtilités des bases. Elle les dépouille de tout ornement esthétique, spectaculaire pour se concentrer essentiellement sur les techniques fondamentales.
Dans un combat véritable, celui qui place la première attaque efficace l'emporte, car il faut venir à bout de son adversaire le plus rapidement possible, tout en montrant une habileté réelle pour déjouer ses attaques. C'est pourquoi le travail du Kumite doit être simple.

 

LEXIQUE


_____________A_____________
·    agari : en remontant
·    age tsuki: coup de poing court et remontant.
·    age-uchi : uppercut
·    age uke: blocage en remontant.
·    ago: menton.
·    ago-oshi : pousser uke au menton vers le haut (destabilisation)
·    ago tsuki : coup de poing en montant vers le menton
·    aikido: art martial traditionel japonais fondé par morihei uyeshiba.
·    aikidoka: pratiquant d'aikido.
·    aka: rouge.
·    aki: automne.
·    ao: bleu.
·    ai : harmonie, convergence
·    ai-te : uke à l' entrainement - non enemi
·    ai-hanmi : position en miroir de l'adversaire
·    aruku : marcher
·    arigato gozaimashita: merci beaucoup.
·    ashi barai: balayage du pied.
·    ashi-dome contre avec la jambe
·    ashi-kubi cheville
·    ashi-sabaki pas glissé
·    ashi waza: terme générique regroupant l'ensemble des techniques de jambe ou de pied.
·    ashino ura (uchi sokuto): tranchant interne du pied.
·    ashi-ura plante du pied
·    ashiyubi : orteils
·    atama la couronne, la tête
·    atemi waza: techniques de frappe.
·    awase uke: blocage "mains jointes".
·    ayumi-ashi avancer avec les pieds successivement en avant
_____________B_____________
·    barai: fauchage ou déviation.
·    barate: fouet des doigts, baffe (!)
·    bo: bâton long (environ deux mètres).
·    bô-odori dance utilisant le
·    bôshi pouce
·    bôshi-ken extrémité du pouce utilisée pour frapper
·    bôbu guerre - combat
·    boin empreinte du pouce - authentification de documents
·    boken (bokken, bokuto): sabre de bois.
·    bu guerre
·    budo: voie martiale, l'art de cultiver la paix.
·    budôka étudiant du budo
·    bugei arts martiaux japonais antérieurs à l'ère togugawa
·    bujutsu: technique martiale.
·    bunkai: étude détaillée de l'application des techniques des kata
·    bushi guerrier de la classe des samourai
·    bushi-damashî esprit du guerrier indomptable
·    bushidô voie du guerrier: giri (obeissance), shiki (détermination), ansha (generosité), fudô (rectitude mentale), doryo (magnanimité), ninyo (humanité).
____________C______________
·    chado: la voie du thé.
·    chadai : frais de natte (payé discrètement lors de la visite d' un dojo à l'élève le plus ancien)
·    chakushi-ashi: pied de remplacement (le pied qui se déplace remplace celui qui vient de partir)
·    cha no yu: cérémonie du thé
·    chi sang, terre
·    chidori-ashi pas croisé (mae-chidori-ashi = pas croisé; ura-chidori-ashi = pas croisé vers l'arrière)
·    chikai: près
·    chikama : distance de combat qui permet d'attaquer sans déplacement
·    chikama-geri : coup de pied court
·    chikara : puissance, force
·    chikara-ishi : lever de poids (pierres)
·    chi mei: coup mortel
·    chokko droit devant, de face
·    chokuritsu : vertical, erigé, erecté (!)
·    chokuritsu-fudô-dachi : position de garde verticale
·    chokusen:  la ligne droite
·    choku-tsuki direct: coup de poing direct
·    chonmage : chignon
·    chû : moyen, médian
·    chûdan : niveau moyen (à peu près plexus)
·    chudan tsuki: coup de poing au niveau moyen.
·    chudan uke: blocage moyen.
·    chûden enseignement de niveau moyen
·    chûo centre, milieu
·    chûsen la ligne centrale
·    chûshin centre, coeur, noyeau
_____________D_____________
·    dachi: posture.
·    dachi no kata: étude des postures de base.
·    dachi waza: technique des postures.
·    dai grand, majeur
·    dai- prefix pour les nombres (dai-ichi signifie seulement premier, et non pas très grand)
·    Dai Nippon Butokukai Originalement organisation fasciste gouvernementale responsible pour la militarisation des arts martiaux japonais au service de la conquète impériale. Dissoute pendant l'occupation américaine et remplacée par une organisation du même nom mais plus pacifique en 1953.
·    daitai cuisse
·    dan: degré après la ceinture noire.
·    den cours, cursus d'un style
·    denbu postèrieur (fesses) fondement, forme polie (!)
·    deshi étudiant
·    dô tronc, torse
·    do: la voie spirituelle.
·    dôgi uniforme utilisé pour l'entraînement
·    dôjô-arashi provoquer le meilleur d'un dôjô au combat
·    dôjô-kun les maximes d'un dôjô
·    dojo: littéralement, do=la voie et jo=le lieu, le dojo est le lieu de la voie, où l'on pratique la voie.
·    dokudô traité sur l'étique du guerrier par miyamoto musashi
·    dokushû étude personnelle
·    dokusô-geiko practiquer seul
·    domo arigato gosai imashita: je vous remercie beaucoup.
·    doshu: fondateur.
·    dôtai corps, torse
·    doshu ni rei: salut au fondateur.
·    dozo: je vous en prie.
_____________E_____________
·    Ebi: serpent.
·    Ekku: rame de bois faisant partie de l'arsenal des armes du Kobudo
·    Embusen: représentation au sol du tracé d'un Kata
·    Empi (Hempi, Enpi, Hiji): coude.
·    Empi Uchi: frappe du coude.
·    eri col, cou
·    eri-dori techniques utilisant la saisie du col ou du cou
_____________F_____________
·  fudô : inébranlable
·    fudô-dachi position inébranlable
·    fudôshin esprit inébranlable
·    fukubu abdomen
·    fukubu-geri coup de pied dans l'abdomen
·    fukyû basique
·    fukyû-gata kata basiques (ou fondamentaux)
·    fukyû-taden exercices de base
·    fumi pas
·    fumi-komi attaque du pied en écrasement en general au genou, ou à la cheville
·    fumi-waza techniques d'attaques en écrasement
·    fundoshi pagne
·    fumikomi geri: coup de pied latéral écrasant donné au niveau bas.
·    fuyu: hiver.
_____________G_____________
·    gankaku dachi: une posture à une jambe, posture de la grue.
·    gaiwan: dessous de l'avant-bras.
·    gasshuku: camp d'entraînement, stage.
·    garami enchêvretrement, enroulement
·    gatame cléf ou contrôle
·    ge en bas , inférieur
·    gedan: niveau bas.
·    gedan barai: blocage descendant.
·    gedan tsuki: coup de poing au viveau bas.
·    gedan ude uke: blocage bas de l'avant-bras.
·    gei art, science
·    geri: coup de pied.
·    getsu lune, mois
·    getsu-kage ombre de la lune : dévier l'attaque en attaquant de la même manière
·    gi tenue d'entrainement
·    girei etiquette formelle
·    giri obligation, obeissance
·    gokiburi blatte, cafard
·    gokiburi-bushi guerrier cafard (semble dur mais est mou à l'intérieur !)
·    go: cinq (5) - goban = cinquième.
·    go no sen: parer et contrer (accepter l'attaque et contre-attaquer). prendre l'initiative quand l'attaque est déclenchée.
·    goshin self-defense
·    gote la main utilisée pour se défendre
·    gyaku: inverse, contraire.
·    gyaku-hanmi faire face à son adversaire en garde opposée
·    gyaku-kesagiri coupe vers le haut en diagonal de gauche à droite
·    gyaku-ni dans la direction opposée
·    gyakutai renversement instantantané de la direction de glissement du corps
·    gyakute main inversée
·    gyaku mawashi geri: voir ura mawashi geri.
·    gyaku tsuki: coup de poing opposé à la jambe qui est en avant.
_____________H_____________
·    ha branche d'un ryû
·    hachi: huit (8) - hachiban = huitième.
·    hachiji-dachi position dans laquelle les talons sont écartés d'une largeur d'epaule et les pieds vers l'extérieur à 45 degré.
·    hadaka corne coup de cête
·    hadashi pieds nus
·    hai oui
·    haishu dos de la main
·    haisoku cou-de-pied (et non pas coup de pied)  
haitô tranchant supérieur de la main (côté index)
·    haiwan: extérieur de l'avant-bras.
·    hajime!: allez-y!
·    hangetsu dachi: une posture de base, la posture de la "demi-lune". hanko timbre, cachet
·    hanmi position de défense, corps tenu de trois quarts diagonalement par rarport à la ligne d'attaque
·    hanshi titre de maitre
·    hantai à l'opposé, direction contraire
·    happô les 8 directions (dans toutes les directions)
·    hara abdomen ventre, centre d'énergie situé dans la région sub-ombilical
·    harai (-barai) balayage
·    haragei: attitude de celui qui est porteur d'un "hara fort". caractérise le maître accompli qui a intériorisé les formes de son art
·    harai-goshi balayage avec la hanche (5eme de hanche)
·    harai te: technique de balayage de la main.
·    harai waza: techniques de balayage.
·    haru: printemps.
·    hasami tsuki: coup de poing en ciseau
·    hasami ciseaux
·    hasami-uke interception en ciseau
·    hasshaku-bô baton de 8 pieds
·    hazusu distance
·    hazushi-uke distance d'interception
·    heihô stratégie
·    heiken: dessous du poing.
·    heiko dachi: une des postures de base.
·    heiko tsuki: coup de poing double.
·    hein ken: articulations de l'index et du majeur légèrement sorties du poing fermé.
·    heisoku: dessus du pied.
·    heisoku-dachi posistion dans laquelle les pieds sont collés orteils et talons sont alignés
·    henka change, variation
·    henka-waza variation d'une technique de base
·    heiwa: temps de paix (hei = époque & wa = paix). .
·    hidari: gauche.
·    hidari-dô côté gauche du corps
·    hidari-maki tête à gauche = fou
·    hidari-mawari rotation directe (contraire aux aiguilles de la montre)
·    hiden enseignement secret (hiden = caché en anglais)
·    hiji: voir empi.
·    hiji ate: voir empi uchi.
·    hiji uke: blocage avec le coude.
hiki traction , recul
·    hikimi reculer le corps sans bouger les pied (recul sur place)
·    hikite la main qui arme
·    hiki-waza techniques effectuées en reculant hikizue-gamae maintien du with une main à la hanche l'autre vers le sol
·    hineri rotation
·    hinerite (tourner le poignet = kote hineri)
·    hira basami: creux entre l'index et le pouce, "bouche du tigre".
·    hira ken: articulations saillantes du poing lorsque seuls les doigts sont repliés.
·    hirate: paume de la main.
·    hirate-uchi claque, baffe, gifle
·    hishiryo: penser sans penser, au delà de la pensée.
·    hito: voir haito.
·    hitosashi ippon ken: voir ippon ken.
·    hiza: genou.
·    hiza-gamae position sur un genou
·    hiza-gashira rotule
·    hiza geri: coup de genou.
·    hiza uke: blocage du genou.
·    hiza-waza techniques de genou
·    hombu dojo du grand maitre.
·    hyoshi: rythme. notion de préservation de l'environnement direct d'un combattant.
_____________I_____________
·    iaido: la voie, l'art de dégainer le sabre, de pourfendre en dégainant. iaigoshi-dachi position à genoux.
·    ibuki: la respiration.
·    ichi: un (1) - ichiban = premier.
·    ichido une fois (mô ichido = encore une fois)
·    iie! non! n'est pas très utilisé
·    ikken-kissatsu un coup mortel (!)
·    ippon ken: articulation de l'index.
·    ippon object cylindrique
·    ippon-ashi-dachi position sur une jambe
·    ippon-nukite un doigt en avant , frappe de l'index.
·    iri entrer
·    irimi esquive en avançant dans l'attaque de l'adversaire
·    iwa: rocher.
______________J____________
·    jaribako boîte remplie de sable, de cailloux, ou de fèves pour endurcir les doigts et les mains.
·    jigotai-dachi position genoux flêchis pieds placés à l'aplonmb des épaules ouverts à 45 degrées.
·    jikideshi étudiant suivant les cours directs (et non pas de ses assistants) du maitre d'un ryû
·    jintai le corps humain
·    jintai-kyûsho les points vitaux du corps humain
·    jinzo la région des reins (comme cible)
·    jissen bataille, combats réels
·    jitsu vérité
·    jitsu (jutsu, jiutsu): technique (au sens large).
·    jiutsu: voir jitsu.
·    jô arme de 4 pieds qui servait à l'origine de bâton de marche.
·    jô haut, en haut
·    jôdan : niveau haut
·    jodan uke: blocage haut.
·    jôge : haut et bas
·    jôjutsu : art du
·    jôrei : règles du dôjô
·    joseki: mur principal du dojo traditionnellement au sud.
·    jôsokutei : balle du pied (plante)
·    jôtai partie supérieure du torse
·    jôwan bras
·    ju: dix (10) - juban = dixième.
·    ju: souple.
·    juji dachi : postures de base, avec croisement des jambes.
·    juji uke : technique de blocage, défense avec croisement des mains.
·    juku : académie privée
·    ju kumite: combat libre.
·    jun : approché
·    junbi-undô : exercices d'échauffement
·    jun-tsuki : coup rapproché
·    jung geri: coup de pied précédé d'une feinte.
·    ju randori: combat libre jushin : centre de gravité
·    jutsu: art
 
______________K____________
·    kaden : secrets familiaux héréditaires
·    kaeshi (-gaeshi) : contre-attaque
·    ka sokutei: dessous du talon.
·    kage : ombre
·    kagi tsuki: crochet
·    kaiden enseignements terminaux
·    kaishu main ouverte
·    kaiten: tourner.
·    kakato: talon.
·    kakato geri: coup de pied avec le talon.
·    kakato-ogoshi frappe du talon
·    kake crochet
·    kakete-uke (ou kake-uke) saisie en parade
·    kakete: saisie.
·    kakushi arme cachée (incluant un poing caché)
·    kakushi-tsuki coup d'arme cachée
·    kakusu cacher
·    kakushi waza: techniques cachées.
·    kakuto: dessus du poignet, "col du cygne".
·    kakuto uchi: frappe du dessus du poignet.
·    kakuto uke: blocage du dessus du poignet.
·    kakutô combat à main nue
·    kama faucille
·    kamae: position en garde.
·    kame (kâmi) pot de terre rempli de sable de poids ajustable pour exercices de levée
·    kamiza: mur d'honneur du dojo.
·    kansetsu: articulation (coude, genou).
·    kansetsu geri: coup de pied dans une articulation (genoux, cheville etc..).
·    kansetsu waza: technique de luxation.
·    kanzashi : épingle à cheveux
·    kappo: ramener à soi une personne victime d'un shock au système nerveux.
·    kara: vide.
·    kara chine
·    karami (-garami) saisie - enroulement
·    karaté: mains vide (originellement "main de chine "!)
·    karatédo: voie de la mains vide.
·    karatégi (keikogi): tenue d'entrainement.
·    karatéka: pratiquant de karaté.
·    kashi jambes
·    kata: épaule
·    kata: forme, moule. séquence composée de gestes formalisés et codifiés où le pratiquant se bat contre un ou plusieurs attaquants représentant ultimement ses propres ennemis intérieurs.
·    katana: sabre japonais.
·    kata-hiza un genou
·    kata-hiza-dachi position un genou au sol
·    katai partie inférieure du corps
·    kataki opposant
·    katame controle
·    katame-waza technique de controle
·    katate une seule main
·    katsuri vitesse
·    kawashi évasion
·    kaze: vent.
·    keage fouetter vers le haut
·    keage-geri coup de pied fouetté
·    kei formel
·    keiko (geiko): pratique, entraînement.
·    keikogi: tenue d'entrainement
·    keirei salut formel (en s'inclinant …)
·    keito: articulation saillante du pouce.
·    kekomi: pénétrant.
·    ken poing mais aussi sabre
·    kendo: escrime japonaise
·    ken no sen initier une attaque.
·    kensei: technique utilisant le kiai silencieux, état de tension interne.
·    kento: articulations saillantes du poing (ou l'une d'elles).
·    ken-tsui poing de fer = tettsui
·    keri: coup de pied.
·    keri dachi no kata: étude des postures de bases avec techniques de pied.
·    keri-age coup de genoux remontant
·    kesa (-gesa) revers
·    kesa-giri coupe diagonale vers le bas de l' épaule à la hanche
·    kesa-uchi coup diagonal vers le bas
·    keri waza: techniques de pied.
·    ki: énergie interne.
·    kiai: extériorisation, explosion de l'énergie interne dans une union parfaite du corps et de l'esprit et exprimée ou supportée par un cri venant du hara.
·    kiba dachi: posture du "cavalier", reconnue dans certains style de karaté comme étant la plus stable.
·    kihon fondation, basique, fondamental
·    kihon: technique de base.
kikan gorge
·    kikan-uchi coup à la gorge
·    kime: focalisation, décision ultime. pénétration finale de l'énergie, intensité maximale délivrée à l'impact d'un coup.
·    kime waza : techniques de finition
·    kin: bas-ventre.
·    kinteki testicules et aine
·    kin geri: coup de pied fouetté, effectué avec le dessus du pied, généralement dirigé vers les parties génitales.
·    kiri (-giri) coupe
·    kiritsu: debout.
·    kizami tsuki: coup droit, direct.
·    ko : petit
·    ko : vieux
·    ko uchi:
·    ko uke: voir kakuto uke.
·    kobudo: anciennes façons de combattre; art du maniement des anciennes armes d'okinawa.
·    kobujutsu art martiaux anciens
·    koden enseignements anciens (traditionnels)
·    kôgan-geri coup de pied à l'aine
·    kochi: hanche.
·    kohai: débutant, pratiquant moins expérimenté que soi.
·    koken: dos du poignet.
·    kokoro: coeur, au sens spirituel du terme.
·    kôkutsu-dachi position en arriere (n'a pas la même signification en shotokan et wadokan)
·    kokyu: respiration.
·    kokyû-chikara puissance interne
·    kokyû-ho méthode de respiration accompagnant les mouvements de coups d'une expiration et les réarmés d'une inspiration
·    koroshi-waza techniques de touche létales retardées (…)
·    koryû vieux style, vielle école
·    kosa dachi: position jambes croisées.
·    koshi: coussin du pied, sous le pied, partie charnue avant les orteils.
·    koshi portage par la ceinture pelvienne koshi-waza : techniques de hanche
·    koshin: vers l'arrière
·    kote poing, poignet,( et avant bras parfois).
·    kote-kitae : renforcement des avant bras
·    ko-yubi petit doigt
·    ku: vacuité, vide, air.
·    kuatsu: technique ramenant à la vie une personne évanouie à cause d'une strangulation ou d'un choc.
·    kubi cou
·    kubotan: dispositif d'autodéfense créé par takayuki kubota, servant habituellement de porte-clefs.
·    kuchi bouche
·    kuden enseignements oraux
·    kumade: paume de la main avec les doigts repliés, "patte d'ours".
·    kumite: combat/étude.
·    kuzushi rupture physique de l'équilibre de lópposant
·    kyôkotsu : sternum
·    kyoshi: maître-instructeur.
·    kyu: neuf (9) - kyuban = neuvième.
·    kyu: grades jusqu'à la ceinture noire.
·    kyudo: la voie du tir à l'arc.
·    kyusho waza: techniques des points de pression.

______________M____________
·    ma (ma-ai): distance (travail, harmonie des distances), mais aussi temps
·    mae: devant ou face.
·    mae ashi geri: coup de pied donné de la jambe qui est en avant.
·    mae geri: coup de pied de face
·    mae geri keage: coup de pied droit "fouetté" vers le haut.
·    mae geri kekomi: coup de pied droit "poussé".
·    mae hiza geri: coup de genou vers l'avant.
·    mae no sen attaque juste au moment où votre adversaire pense à attaquer, en prévision - attention aux interprétation
·    mae ukemi: chute avant.
·    makiwara: paillasson de raffia monté sur une planche pour s'exercer à la frappe.
·    makoto: état d'absolue sincérité et de franchise totale, que l'on n'atteint qu'avec un esprit pur, libre et disponible.
·    manabu: apprentissage par imitation.
·    mannaka centre exact
·    matsu: pin, arbre.
·    matte: stopper !
·    mawaru tourner
·    mawashi: mouvement circulaire.
·    mawashi empi ate: voir mawashi hiji ate.
·    mawashi geri: coup de pied circulaire, 180°.
·    mawashi hiji ate: coup de coude circulaire.
·    mawashi hiza geri: coup de genou circulaire.
·    mawashi tsuki: coup de poing circulaire.
·    mawatte!: tournez!
·    me : oeil
·    men face
·    metsuke cible d'un coup
·    michi: le chemin à suivre.
·    migi: droite.
·    migi-mawari : sens des aiguilles d'une montre
·    misekake : feinte
·    mikazuki geri: coup de pied en croissant de lune.
·    mikazuki uke: blocage avec le bol du pied.
·    mimi ; oreille
·    miyagi : cadeau
·    mizu : eau
·    modotte retour à la position originale (commandement)
·    mokuso: méditation.
·    momo : cuisse
·    morote : à deux mains
·    morote tsuki: coup de poing double.
·    morote-dori tenir un opposant à deux mains
·    morote uke: technique de blocage avec les deux bras.
·    mu : négation totale, vide
·    mudansha: nom donné aux élèves avant la ceinture noire.
·    mune : poitrine
·    mushin: esprit vide, état où l'on peut agir purement par intuition.
·    mushotoku: sans but ni esprit de profit.
·    musubi-dachi : position talons joints, orteils écartés de 45 degrées..
·    muzenin: attitude cosmique.
______________N____________
·    nagashi uke: blocage balayé.
·    nage waza: technique de projection.
·    naifanchi dachi (naihanchi dachi): position similaire à kibadachi, plus haute, pieds rentrés légèrement.
·    naiwan: dessus de l'avant-bras.
·    nakadaka-ippon-ken poing dans lequel le majeur dépasse des autres doigts
·    naka-yubi majeur
·    nami: vague
·    nami-gaeshi esquive et retour en un seul temps.
·    nami-ashi pas glissé, pied en contact avec le sol
·    nana (shichi): sept (7) - nanaban = septième.
·    naname : diagonal, oblique
·    natsu: été (la saison).
·    ne : sol, racine, base
·    ne-waza : techniques de sol
·    nekko ashi dachi: posture du chat
·    ni: deux (2) - niban = deuxième.
·    nidan: deuxième dan. à deux niveaux
·    nichi: soleil.
·    nihon ken: deux articulations du poing.
·    nihon nukite (nihonzuki): pique de deux doigts (index et majeur).
·    niningake: pratique à un contre deux.
·    nuki tirer
·    nukite: pique des doigts.
·    nunchaku: arme des iles ryu ku (okinawa) dérivée d'un fléau.
·    nunte : sorte de sai - trident avec une des branches inversées
_____________O_____________
·    obi: ceinture.
·    obi belt
·    obi-musubi : noeud de ceinture
·    oichi: inébranlable.
·    oi tsuki: coup de poing donné en avançant, de la main correspondant à la jambe qui est en avant.
·    okinawa: île au large du japon qui est le berceau des arts martiaux japonais.
·    oku : secret
·    okuden : enseignement en secret
·    omote face, surface, la version des techniques révélées au public ou aux pratiqunats débutants
·    orei : etiquette
·    oroshi : vers le bas
·    osae uke: blocage appuyé.
·    osae-waza techniques de saisies et de pression
·    o-sensei honorable professeur (fondateur ou grand maitre d'un style)
·    osu : (version donahue) contraction de osu-shinobu - très impoli en dehors d'un dojo, jamais employé par les femmes!
·    oss! (osu, ouss): (version wado) contraction de ohayo gosaimasu (bonjour) ou de onegai shimasu (je vous prie). il régne une certaine confusion au sujet du ce terme et de son utilisation. "osu" serait aussi un mot en soi signifiant "pousser" dans le sens de persévérer. certains dont les sources semblent indiscutables prétendent qu'il s'agirait plutôt de la contraction de "oshi shin obu" signifiant "avoir de la patience, persévérer". salut martial, marque de respect, remerciement, acquiescement, etc...
·    otagai: ensemble.
·    otagai ni rei: ordre de salut des élèves plus anciens par les plus jeunes.
·    otoshi mouvement de haut en bas (chute)
·    otoshi-tsuki coup vers le bas
·    otoshi-uke interception d'un coup porté de haut en bas
·    otoshi empi uchi (otoshi hiji ate): frappe du coude vers le bas.
·    ôyô : application de technique apprise à travers l' étude des kata et bunkai
·    ô-yubi pouce
·    oyayubi: pique du pouce.
·    oyayubi ippon ken: jointure du pouce.
 
______________P____________
Pin-An: ancien nom des Kata-Heian du maître chinois Ping Han.
_____________R_____________
·    randori: échange libre.
·    randori no kata: ensemble codifié de techniques enchaînées, généralement au nombre de sept, entre deux partenaires, l'un jouant du début à la fin l'attaquant, l'autre le défenseur.
·    rei: salut.
·    reishigi (reigi): étiquette, principe du respect du protocole.
·    renmei : fédération de styles ou organisations
·    renshi: "personne dont la maturité est totale", expert-instructeur.
·    renshû entraînement
·    ren-tsuki attaque continue
·    renzoku waza: techniques combinées.
·    ritzurei: salut debout.
·    ritzu zen: méditation debout.
·    rokku: six (6) - rokkuban = sixième.
·    rokushaku-bô : baton de six pieds (183 cm)
·    ryô les deux ensembles
·    ryô-hô dans deux directions
·    ryô-te des deux mains
·    ryu: dragon.
·    ryu: style d'école.
_____________S_____________
·    sa : côté gauche
·    sagi ashi dachi: gangaku ashi dachi
·    sai: trident en acier, arme blanche du kobudo
·    sabaki mouvement du corps
·    sagaru pendre
·    sage-makiwara sac de frappe (pendants)
·    saguru : tatonner, sonder
·    sagurite : la main qui cherche
·    sagurite no kamae position de la main qui cherche
·    sagurite-uke parade de la main qui cherche
·    san: trois (3) - sanban = troisième.
·    -san : suffixe indiquant aussibien m. mme, melle
·    sanbon ju kumite: combat souple formé de trois attaques.
·    sanchin: kata respiratoire et musculaire.
·    sanchin dachi: posture du "sablier".
·    sandan: troisième dan
·    sanpai (sampai, senpai, sempai): littéralement : ancien. tout pratiquant ayant plus d'ancienneté que soi
·    sasae : support, appui
·    sasae-hiji-ate coup écrasant du coude d'appui
·    sashite: élévation de la main, pour frapper, saisir ou bloquer.
·    sayû-uke parade simultanée avec les deux membres
·    seiken: poing fondamental ou poing parfait (on utilise deux kento).
·    seimyo: esprit, énergie du coeur.
·    seiryu: la source, le fondement
·    seiryuto: tranchant de la main au niveau du poignet.
·    seito : étudiant
·    seiza: position à genoux
·    sekichû épine
·    seme attaque,
·    semete le partenaire qui porte l'attaque dans un kata
·    sen initiative
·    sen no sen: anticiper, agir sur la perception de l'intention de l'adversaire.
·    senaka : le dos
·    sensei: maître, professeur, instructeur.
·    sensei ni rei: salut au maître.
·    shaku : unité de mesure légèrement inférieure au pied
·    shi (yon): quatre (4) - yonban = quatrième.
·    shiai: compétition, tournoi.
·    shiaijo: lieu de compétition.
·    shidoin: instructeur qui n'est pas encore sensei, assistant-instructeur.
·    shihan: maître (dans le seikido, entre 5e et 7e dan). titre formel pouvant se traduire par "maître-instructeur", celui qui forme les instructeurs.
·    shihan ni rei: salut au maître.
·    shi-hô 4 directions, 4 coins
·    shiki: phénomènes de la nature, les quatres saisons.
·    shiko dachi: une des postures de base, la posture du sumo.
·    shime waza: technique d'étranglement.
·    shimozeki: mur inférieur du dojo traditionnellement au nord.
·    shiro: blanc.
·    shita : en bas en dessous
·    shitachi : tori (défenseur) dans un kumité préarrangé.
·    shi-tsuki : coup de bec (pour les oiseaux qui pratiquent !
·    shiwari: épreuve de casse.
·    shizen: naturel.
·    shizentai: position naturelle. le corps est détendu mais alerte.
·    shodan: premier dan.
·    shodo: voie, art de la calligraphie.
·    shomen: front ou dessus de la tête. désigne aussi le devant du dojo.
·    shomen ni rei: les élèves saluent vers l'avant du dojo.
·    shotei : paume de la main
·    shu : les mains
·    shuto: tranchant de la main.
·    shuto uke (shuto te): blocage du tranchant de la main.
·    shuwan: intérieur de l'avant-bras.
·    sochin dachi: posture "inébranlable".
·    sode : revers
·    sode-tori tenue du revers
·    sokei : aine
·    sokutei : plante du pied
·    sokutei-mawashi-uke : coup de pied circulaire en parade utilisant la plante du pied (type mikazuki geri)
·    sokutei-osae-uke blocage vers le bas avec la plante du pied
·    sokuto: tranchant externe du pied.
·    soto: extérieur.
·    soto uke: blocage extérieur.
·    sukui uke (sukui te): blocage "ramassant".
·    suigetsu : plexus solaire
·    sun dome: contrôle.
·    sune: tibia, devant de la jambe
·    suri-ashi : marcher avec le koshi, le pied glissant légèrement.
·    suwari waza: techniques en position assise.
·    suzuki: lisière front-cheveux.
 
______________T____________
·    tai: corps
·    tai-chikara puissance exterieure.
·    tai sabaki: technique, déplacement du corps.
·    taiko : combattants face à face - mais aussi tambour
·    taki: cascade, chute d'eau.
·    tamashi: lumière de l'âme, profondeur du coeur.
·    tameshiwari: épreuve de casse.
·    tambo : bâton court - matraque
·    tanden: océan des énergies.
·    tatami: tapis, surface d'entrainement (le tatami est également l'unité de mesure de surface des maisons japonaises).
·    tate empi: frappe remontante du coude.
·    tate ken: comme seiken mais la main perpendiculaire au sol.
·    tate tsuki: coup de poing vertical, avec la main perpendiculaire au sol.
·    te: main.
·    teiji dachi: posture où les pieds forment un t.
·    teisho (shotei): base de la paume de la main.
·    teisho uchi: frappe de la base de la paume de la main.
·    teisho uke: blocage de la base de la paume de la main.
·    teisoku: dessous du pied, voûte plantaire.
·    tekubi : poignet
·    tekatana: voir shuto.
·    ten: ciel.
·    tenkai : rotation
·    tenkan pivot, direction contraire
·    tenshin: technique d'esquive latérale, esprit du ciel.
·    tensho: kata respiratoire d'origine chinoise "appartenant" aujourd'hui au style goju-ryu
·    tesaki : bouts des doigts.
·    tettsui (tetsui): marteau du poing.
·    tettsui uchi: frappe du marteau du poing.
·    tobi geri: coup de pied donné en sautant.
·    tokui waza: technique favorite.
·    tomoe : circulaire
·    tomoe-tsuki : parade circulaire et frappe
·    tonfa ( tunfa, tunfua, tuifa,tuifua): outil agricole que les habitants d'okinawa ont tranformé en arme et dont une version moderne est aujourd'hui utilisée par un grand nombre de corps policier occidentaux.
·    tori: partenaire défenseur, "celui qui domine, celui qui fait
·    tote (tode, todi) main de chine , ancien nom pour karaté
·    tsugi-ashi pied qui suit , le pied arrière ne passe pas devant le pied avant
·    tsukami waza: attraper (n.m.). technique de blocage où l'on saisie l'arme, le bras ou la jambe de l'adversaire.
·    tsuki: coup de poing.
·    tsuki waza: technique de poing.
·    tsuma orteils
·    tsumasaki: le bout des orteils.
·    tsumasaki geri: coup de pied donné avec les orteils (aie !).
·    tsuru ashi dachi: position de la grue (l' oiseau ..) = gankaku dachi.
·    tuite: étude des prises.
______________U____________
·    uchi: intérieur, coup
·    uchi empi: mouvement du coude vers l'intérieur du corps.
·    uchima distance de frappe avec un seul pas
·    uchi sokuto: côté interne du pied.
·    uchi ude uke: blocage du bras vers l'intérieur.
·    uchideshi: élève direct d'un maître, disciple. un élève vivant au dojo et se vouant à l'entraînement et à l'entretient du dojo (et qui tradionnellement se place au service du sensei du dojo).
·    ude: avant-bras.
·    ue dessus , en haut
·    uke: défense, blocage.
·    uke: partenaire attaquant, "celui qui subit, celui qui reçoit".
·    ukemi: chute.
·    ukemi waza: techniques de chute.
·    uki : flottant
·    ura: opposé, arrière, dessous.
·    ura kasumi geri: coup de pied en crochet donné en pivotant.
·    ura ken: dos du poing.
·    ura mawashi geri: coup de pied retourné à 360°.
·    ura tetsui: revers du marteau du poing.
·    ushiro: derrière.
·    ushiro empi: mouvement du coude vers l'arrière du corps.
·    ushiro geri: coup de pied arrière.
·    ushiro kasumi geri: coup de pied crocheté donné vers l'arrière.
·    ushiro suzuki: arrière du crâne.
·    uwagi veste du keikogi

_____________W_____________
·    wadokai : branche du wadoryu de m. suzuki
·    wadokan : branche du wadoryu de m. ph. renault , incluant le ju-jutsu le kobujutsu et les armes du jibugei (bo, tambo,tanto,boken, ken)
·    wado ryu : ecole de karaté fondée par maitre Hinonori Othsuka
·    wari fente
·    wari-uke blocage en fente (d'une fente)hinonori othsuka
·    washi: aigle.
·    washide: "bec de l'aigle".
·    waza: technique(s).
 

 

______________Y____________
·    yaku soku ju kumite: combat souple "action-réaction".
·    yama montagne
·    yamane à la base de la montagne
·    yame!: ordre d'arrêter.
·    yasme! (yasumi): se détendre.
·    yoi: tonification du hara, être prêt.
·    yoko: latéral.
·    yoko geri: coup de pied de coté.
·    yoko geri keage: coup de pied "claquant" de coté.
·    yoko geri kekomi: coup de pied "poussant" de coté.
·    yoko tobi geri: coup de pied latéral sauté
·    yoko-aruki : marche de côté.
·    yomi: sensation intuitive.
·    yon (shi): quatre (4) - yonban = quatrième.
·    yonhon ju kumite: combat souple formé de quatre attaques.
·    yonhon nukite: pique des doigts réunis.
·    yubi doigt
·    yubi basami: les ciseaux.
·    yubi-hasami pince
·    yubi-waza : techniques de doigts
·    yudansha: tenant d'une ceinture noire
·    yûgen : repos dynamique.
_______________Z___________
·    za : siège
·    zanshin: attitude mentale de dépassement de soi dans (et par) l'action. prolongation d'un état alerte même après la fin d'une technique.
·    zazen: méditation assise.
·    zarei: salut assis (à genou).
·    zen: méditation vide, sans objet, vrai et profond silence.
·    zenkutsu dachi: position fléchie avant
·    zenshin: vers l'avant, le corps en entier
·    zentai total
·    zori: pantoufles japonaises
·    zuki thrust


Savoir Compter !

1 / ichi / hito(tsu) / tî(chi)
2 / ni / futa(tsu) / tâ(chi)
3 / san / mit(tsu) / mî(chi)
4 / shi or yon / yot(tsu) / yû(chi)
5 / go / itsu(tsu) / ichi(chi)
6 / roku / mut(tsu) / mû(chi)
7 / shichi or nana / nana(tsu) / nana(chi)
8 / hachi / yat(tsu) / yâ(chi)
9 / ku (kyu) / kokono(tsu) / kukunu(chi)
10 / jû / tô / tû
11 / jû-ichi
12 / jû-ni
13 / jû-san
14 / jû-shi (yon)
15 / jû-go
16 / jû-roku
17 / jû-shichi (nana)
18 / jû-hachi
19 / jû-ku (kyu)
20 / ni-jû
21 etc. / ni-jû-ichi, etc.
100 / hyaku
200 / ni-hyaku
300 / san-byaku
400 / yon-hyaku
500 / go-hyaku
600 / rop-pyaku
700 / nana-hyaku
800 / hap-pyaku
900 / kyu-hyaku
1,000 / sen
10,000 / man

LE SALUT
Dans un club de karaté ou d’art martiaux, le salut est avant tout un respect profond entre tous les pratiquants de tous grades.
Que ce soit en début et fin de cours (à genoux) ou en cous d’entrainement (debout), le salut revient très fréquemment.
Le salut en début et fin de cours:
Chaque cours de karaté débute et fini par le salut traditionnel en respectant la voie hiérarchique des ceintures au sein du dojo.
Au départ, tout le monde se trouve face au Maitre fondateur de la méthode. Seul le professeur (Senseï) se trouve face à nous. Ce sera à l’élève le plus gradé d’annoncer les commandements. Ceux finissant par « RE » prononcé (ré) signifient « saluer ».
Au départ , vous vous tenez debout pieds joints en position « HEISOKU DACHI » , les mains le long du corps. Au commandement « SEIZA » , vous descendrez à genoux en conservant le buste bien droit et les épaules basses en posant vos mains sur le haut de vos cuisses. « MOKUSO » C’est le terme qui vous indique que nous entrons dans une courte période (environ 1 minute) de méditation et de concentration. Il faudra alors fermer les yeux et essayer de se vider l’esprit de tous soucis et rechercher la sérénité. Le silence le plus absolu devra régner dans le dojo. Cette période de concentration prendra fin par le commandement « MOKUSO YAME »
Le professeur, tout en restant à genoux, se tournera vers le Maitre pour le salut. L’élève le plus gradé dira ensuite: « SHOMEN NI RE ». L’ensemble du dojo saluera le Maitre fondateur de la méthode.

Pour le salut. Avancez les deux mains devant vos genoux puis posez les au sol. Les pouces et les index se touchent pour former un V. Inclinez le buste vers l’avant jusqu’à ce que le visage se trouve à environ 20cm du sol. Maintenez le dos droit et évitez de relever les fesses.

Après le premier salut, le professeur se retourne vers ses élèves.
Le commandement suivant sera « SENSEI NI RE ». Les élèves et le professeur se salueront tous ensemble.
Ensuite le professeur ne bouge plus puis les élèves se tourneront vers les Sempaïs (gradés) et tous, sauf le professeur, se saluent au commandement « SEMPAI NI RE » (salut optionnel en fonction des clubs).
Le professeur et les Sempaïs ne bougent plus. Seuls les élèvent se saluent entre eux au 4ème commandement qui est: « OTOGAI NI RE ». Ce salut apporte courage et force pour l’entrainement.
Le salut est fini, le professeur se lève en premier en disant : « TATE » (debout), puis tout le monde se lèvera en mettant au sol le pied droit en premier puis le ramèneront vers le pied gauche en se mettant en position « HEISOKU DACHI » comme au départ.